Mohamed Aissa se dit « prêt au dialogue »

Affaires religieuses et des waqfs

La tension qui prévaut parmi les imams, a fait réagir le ministre des affaires religieuses et des waqfs.  Mohamed Aissa avance que la crise financière ne permet pas une éventuelle augmentation de salaire par contre, il se dit prêt au dialogue concernant les questions d’ordre socioprofessionnelles.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close