Non, Madjer fait un bon travail messieurs !

Après les critiques acerbes à l'encontre du sélectionneur national

Madjer n’exerce pas en hors filière, car il a toujours été footballeur puis entraîneur. Mais apparemment il fait exception en la matière. Pour l’histoire, on a vu un directeur des galeries, un médecin, un directeur de l’ANEP, un homme d’affaires, tous au perchoir du ministère de la jeunesse et des sports, où seul Aziz Derouaz déroge à la règle, car il a la tête de l’emploi, mais qui n’a pas pu cohabiter avec les anti-technocrates.

Mais quand vient le tour de Madjer, qui en plus, a le profil, vu que c’est un pur produit du football national, formé dans différents clubs locaux, ses détracteurs, qui ne croient pas aux spécialités, et qui sont supposés être des partisans de Raouaraoua, ne le ménagent pas et le critiquent à chaque sortie des Verts et même si ce n’est pas le cas, voulant aussi par là atteindre Zetchi, qui a évincé Raouraoua après dix années de règne.

Madjer désigné pour prendre les rênes de l’équipe nationale, il y a seulement 03 mois de cela, doit s’attendre à plus d’acharnement contre sa façon de voir les choses, lui qui a hérité d’une situation des plus dramatiques dans l’histoire du football algérien après les éliminations prématurées de trois CAN et dès le premier tour SVP ! On ne le dit jamais assez : On ne peut empêcher le chien d’aboyer ni le menteur de mentir.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close