Nouvelles victimes du monoxyde de carbone à Skikda et à Alger

Actualité - société

Le monoxyde de carbone, appelé entre autre « le tueur silencieux », a moissonné 5 victimes ce vendredi, notamment à Skikda et Alger.

Cinq personnes ont péri à cause du monoxyde de carbone qui émane des chauffages à gaz. A Skikda, une famille de trois membres ont été retrouvés morts par asphyxie dans leur domicile sis à la cité 1000 logements, il s’agit en l’occurrence du père, la mère, et l’enfant de 17 ans. De l’autre côté, ce sont deux frères trisomiques à Gue de Constantine, Alger, qui ont succombé au monoxyde de carbone, selon ce que certains médias ont rapportés.

D’après les premières statistiques, depuis le début du mois de janvier, 57 personnes sont mortes et 600 autres secourues suite à l’inhalation du monoxyde de carbone, ce qui est considéré comme une année records, et donne à tirer la sonnette d’alarme.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close