Ouyahia… et les « provocations » des ministres

Politique

Le premier ministre Ahmed Ouyahia devra répondre aux critiques et aux reproches à propos des déclarations des ministres de son gouvernement, notamment au sujet d’un club sportif algérien qui n’est pas au gout d’un député constantinois.

Le député représentant la wilaya de Constantine, Lakhdar Ben Khelaf a posé une question au premier ministre au sujet de déclarations « provocatrices » des ministres de son gouvernement.

Lakhdar Ben Khelaf est revenu sur les déclarations du ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Hettab au sujet du doyen des clubs algérien, qui serait le MCA selon le ministre, en affirmant qu’il s’agit d’une « déclaration irresponsable provenant d’un responsable au gouvernement ». Il a ajouté que le rôle d’un ministre c’est de « combattre la corruption qui ronge le sport, et non de trancher dans l’histoire des clubs sportifs ».

Le député a critiqué des déclarations de ministres qu’il a qualifiés de « provocatrices et d’irresponsables », en citant le ministre de la santé Mokhtar Hasbellaoui au sujet des scorpions et du monde animal « gentil », les « provocations » du ministre du travail aux personnes atteintes de diabète. Il est revenu sur « les provocations » de la ministre de l’Éducation nationale, relatives à l’identité algérienne. Il a conclu en assurant qu’il allait poser ces questions au Premier ministre, « qui répondra au sujet des déclarations des ministres de son gouvernement ».

Ben Khellaf s’est interrogé sur les récentes déclarations du ministre de la jeunesse et des sports, au sujet du club algérois « doyen des clubs algériens », survenue dans « un moment très sensible » où les stades « chantent la misère sociale » et quelque temps avant n rendez-vous politique très important.

Le député avait dit que le ministre Hettab avait fait « une déclaration irresponsable », en affirmant qu’il est là pour « rendre au sport algérien sa place, non seulement au football, pas pour écrire l’histoire des clubs ». « Tu es le ministre de tous les sports, pas seulement du football », a-t-il indiqué en s’adressant au ministre de la jeunesse et des sports.

Le député a rappelé qu’hier, le club constantinois CSC était à Alger, et que « si ce n’était pour l’intervention des sages, des choses graves se seraient produites », en précisant que « les désaccords entre le CSC et le club algérois MCA ne sont un secret pour personne ».

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close