Projet Dounya Parc : Le ministère des Finances dément les informations faisant état de versements effectués par l’État algérien à un groupe émirati

Actualité- Économie

Le ministère des Finances a démenti les informations, selon lesquelles l’État algérien effectue des versements au groupe émirati « Emirat International Investement Company » (EIIC) dans le cadre du projet d’investissement « Dounya Parc ». A-t-on appris jeudi de l’APS.

Selon le ministère des Finances, les informations relatives au projet « Dounya parc » parues récemment dans la presse « sont dénuées de tout fondement ». « Ce projet devait comprendre la création d’un parc public paysager de loisirs et de détente thématisé qui soit un complément à la ceinture verte d’Alger, ainsi que la réalisation d’un complexe métropolitain composé, notamment d’un complexe résidentiel et deux hôtels 4 et 5 étoiles et d’un centre de conventions et de conférences », indique le ministère dans son communiqué, soulignant que « la réalisation de ce projet, n’a pu se matérialiser selon le programme tracé compte tenu de contraintes diverses ».

« Face à cette situation, et devant l’appréciation divergente par les parties algérienne et émiratie, cette dernière a introduit officiellement contre l’Etat algérien une action en arbitrage auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) », enchaîne-t-il.

dans ce contexte, le ministère affirme qu’aucune sentence n’a été prononcée à ce jour, compte-tenu de la procédure d’arbitrage qui est à ses débuts. « En conséquence, toutes les informations faisant état de versements effectués, de quelques nature que ce soit, par l’Etat algérien à cette entreprise émiratie sont dénuées de tout fondement », a-t-il conclut.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close