Rebrab, la grande mosquée et les trois milliards de dollars gaspillés !

Une fortune...

La grande mosquée d’Alger, qui semble être l’un des plus grands projets du président Bouteflika, pour ne pas dire simplement le plus grand, et qui a crée une polémique sur l’utilité d’une mosquée quand les hôpitaux manquent cruellement, atteindra un coût de 3.2 milliards de dollars.

Cette grande mosquée, coûtera cher à l’Algérie, et une projection sur la richesse de l’un des hommes les plus riches dans le monde, Rebrab, donnera une idée sur l’ampleur de la situation.

Cette somme d’argent investie dans une mosquée, équivaut la fortune qu’a investi Rebrab dans plus de 17 pays à travers le monde dans l’huile, le sucre et le verre… etc.

3.2 milliards de dollars, est une somme exorbitante selon le spécialiste en économie, Fares Messdour, qui avait précisé que Bourdj El Arab, l »hôtel le plus prestigieux au monde orné d’or et de pierres précieuses, n’a coûté que 800 millions de dollars.

Il avait précisé qu’en 2004, son étude du projet était estimée à 124 millions de dollars, et malgré les hausses dans les matériaux, rien ne pourrait justifier son coût actuel.

Tags
Montre plus

Related Articles

1 thought on “Rebrab, la grande mosquée et les trois milliards de dollars gaspillés !”

  1. Bien au contraire ce méga-gaspillage est justifié….les raisons..1)les surévaluations fictives pour s’assurer les commissions..2) l’incompétence des gestionnaires du projet..3) absence d’une autorité responsable……personne donc pour rendre des comptes……un exemple récent nous vient d’Air Algerie,ou les juristes de cette compagnie nationale,font passer un article,dans un contrat de prestation avec une société saoudienne,ou ils acceptent que seuls les tribunaux saoudiens sont habilités a juger en cas de litige entre les parties……Une aberration,une faute,une atteinte grave,non seulement aux règles du commerce internationales,qui veulent que ce soit les tribunaux du client qui soient habilités,mais aussi a tout le système judiciaire Algérien…….Jamais les entreprises Algerienne n’ont accepté pareil article,que ce soit avec les Européens,les USA ou autres…car ca ne se fait pas..l’Algerie n’a-t-elle plus de gestionnaires qualifiés…on est là..merde..qu’on rappel les anciens….ceux qui avec 3 dollars le baril avaient construit un pays,et une industrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close