Said Saadi qualifie les présidentielles de 2019 « d’épiphénomène »

Actualité - Présidentielles 2019

Said saadi, ex-président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD),  ne participera pas à la présidentielle 2019 «  L’auteur de ces lignes n’est ni candidat à quelque poste que ce soit ni partie prenante de l’une ou l’autre des mises en scène qui se profilent sous nos yeux depuis maintenant plusieurs semaines ».

L’ex-président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie juge inutile de participer à la présidentielle du 18 avril, qu’il qualifie d’«épiphénomène».

Said Saadi, explique que l’urgence est ailleurs « Face à l’enjeu du destin national, l’échéance du 18 avril est, au fond, un épiphénomène. Ceux qui, ignorant les enseignements du passé, ont, malgré tout, voulu s’y engager vérifient quotidiennement, à leurs dépens, la vanité de disputer dans son antre la victoire à un spectre représenté par son image. Qu’ils se retirent au dernier moment ou qu’ils crient leur indignation le soir des résultats est, en vérité, anecdotique ».

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close