« Sexe contre titularisation », un scandale secoue la direction de l’éducation de Tissemssilt

Ministère de l'éducation nationale :

Lors de l’affichage des résultats de la formation spécialisée pour les directeurs des écoles moyennes, un scandale sexuel a éclaté à Tissemsilt secouant la direction de l’éducation de la wilaya, et coûtant à sa directrice un avertissement envoyé par la ministre de l’Éducation Nouria Benghebrit personnellement, selon le journal électronique ennaharonline.

En effet, une directrice d’école moyenne, qui était en formation et qui avait pour réputation d’exceller au cours de la formation, s’est retrouvée au bas de l’échelle dans le classement, et plus exactement à la neuvième place, à partir de laquelle le choix de l’école dans laquelle elle va travailler est inexistante.

Elle avait exposé un scandale sexuel, et prouvé qu’elle ait été victime de harcèlement sexuel et chantage… Sexe contre un poste, des notes et une titularisation qu’elle avait méritée elle-même.

ÜAu cours de l’année de formation 2017/2018, le directeur du service des employés dans la direction de l’Éducation nationale avait contacté ladite directrice, lui annonçant qu’il avait frappé du poing sur la table pour qu’elle soit admise parmi les premiers dans la liste. Après avoir affirmé avoir intervenu pour elle, ce dernier lui a proposé de lui rendre visite dans son bureau pour passer un moment…

La directrice avait gardé les textos qu’elle a échangés avec le chef de service dans la direction de l’éducation et refusé d’aller lui rendre visite.

Quand les résultats ont été rendus publics, elle s’est retrouvée pile à la neuvième place, à partir de laquelle elle perd le droit de choisir l’école dans laquelle elle va travailler, et ce malgré ses bonnes notes dans le centre de formation.

La directrice avait déposé plaint et rédigée un rapport qui a secoué la direction de l’éducation, et fait virer ce dernier tout en engageant des poursuites judiciaires contre lui.

Le ministère de son coté a envoyé un avertissement à la directrice de l’éducation de la wilaya, et dépêché une commission d’enquête pour étudier les diverses plaintes déposées pour abus de pouvoir, harcèlement sexuel et autre dépassements.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close