Terre agricoles : Abdelkader Bouazgui accuse Abderrahmane Raouia

Le gouvernement s'entredéchire

Le ministre de l’agriculture du développement rural et de la pêche, M. Abdelkader Bouazghi, vient de tenir une réunion avec les différents représentants de l’Office national des Terres Agricoles. Le but étant, de trouver des solutions adéquates aux problèmes d’exploitations agricoles non réglementées.

Selon le ministre, il est infondé d’utiliser des terres agricoles dépourvues d’actes notariés et a insisté sur l’intervention urgente des services de compétences pour trouver des mécanismes permettant d’inclure les exploitations agricoles dans la loi de gestion du foncier agricole 08/10 pour lutter contre toute forme d’exploitation en situation irrégulière.

De ce fait, Abdelkader Bouazgui, montre du doigt les services des domaines et de la conservation qui dépendent du ministère des finances de Abderrahmane Raouia. Si les terres agricoles sont restées sans actes de propriétés ni livrets foncier qui leur permettent de se régulariser, c’est à cause de la mauvaise gestion par le département du ministère des Finances.

Le ministre a notamment mis en avant la réalité de l’activité agricole dans la wilaya d’El Bayadh. Il a appelé les représentants des chambres agricoles à accompagner les « fellahs » en termes d’orientation et appui des projets d’envergures ayant occasionné un retard.

En terme de chiffres, il a avancé que la wilaya d’El Bayadh connait le lancement de 42 projets sur une superficie de 63 000 hectares sachant que la wilaya en question possède un pôle agricole de 7600 hectares qui a besoin d’investisseurs pour donner une nouvel essor à la région.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close