Un journaliste opposant risque de mourir dans sa cellule

Politique - Journalisme - Justice

Le journaliste Abdelkrim Zeghileche, directeur de la radio « Sabarcan », est dans un état de santé très critique dans l’établissement pénitenciaire de Constantine, affirme le site électronique Dzairpresse qui précise en citant ses proches que ce dernier a été évacué à l’infirmerie de la prison suite à des problèmes d’hypertension et qu’il risque de perdre la vie à tout moment..

Ce qui est étrange dans l’affaire Zeghileche, c’est que ce dernier est accusé d’avoir crée une radio diffusée sur Facebook sans agrément, malgré le fait que c’est très courant en Algérie.

L’une des personnes qui possèdent une radio numérique « Chems F-M » , c’est le directeur du groupe médiatique Ennahar, Mohamed Mokadem alias Anis Rahmani, pourtant, il ne ferait l’objet d’aucune poursuite, selon le site qui rappel également que Zeghileche est un fervent opposant au cinquième mandat, et un membre actif du mouvement d’opposition « Mowatana ».

L’information de ses troubles de santé a été révélée par sa famille et confirmée par ses avocats, rapporte la source.

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close