Un remaniement gouvernemental se dessine

Nos ministres, la puce à l’oreille

Prévue initialement pour demain samedi, au CIC d’Alger, la rencontre qui devait regrouper le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et l’aménagement du territoire Nourredine Bedoui et les walis des wilayas frontalières n’aura finalement pas lieu.  « Elle est reportée jusqu’à la prochaine rentrée sociale », précise le site DzaïrPress qui fait état d’une correspondance adressé dans ce sens par le département de Bedoui aux walis concernés.

La rencontre devait notamment débattre du développement local dans ces zones.  Pourquoi a-t-elle été annulée ? Cette annulation a été décidée par qui et pour quel motif ? Elle obéit à quel agenda ? Ce sont autant de  questions qui restent sans réponses pour l’heure.

Mais tout porte à croire que ce n’est qu’un prélude pour un « vaste mouvement dans le corps des walis » comme rapporté ces derniers jours. Certains médias avaient même avancé un remaniement ministériel.  En effet, des changements au sein du Gouvernement Ouyahia pourraient intervenir dans les « les quelques jours à venir » selon le quotidien arabophone El-Bilad, qui ne donne pas plus d’informations sur ce remaniement qui devrait concerner un certain nombre de «poids lourds».

Le journal croit savoir également que d’autres « changements seraient prévus dans les corps constitués, dont notamment les Douanes et que des walis pourraient se voir attribuer des portefeuilles ministériels tandis que d’autres seraient remerciés ».

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close