Une mère dépourvue de « sentiments » !

Maternité

C’est parce-que le diagnostic médical affichait que son enfant allait naître atteint d’une trisomie 21, qu’une mère de famille a pris la décision de mettre fin aux jours de son rejeton.

N’ayant pas supporté la nouvelle annoncée par le médecin, elle a ingurgité une quantité conséquente de comprimés psychotropes qui lui a fait perdre son bébé.

Sans aucun regret, cette pseudo « mère » s’est dite « soulagée » par son acte et n’éprouve aucun remord à cela.

Elle a catégoriquement rejeté l’idée que son enfant souffre d’un quelconque handicap et na pas hésité à faire interrompre sa grossesse au quatrième mois.

 

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close