Une nouvelle lettre de la part de Hassan Aribi

Actualité - Affaire Adlène Mellah

Suite à l’annonce de la date du procès du journaliste Adlène Mellah, le député Hassan Aribi a exprimé dans une nouvelle lettre adressée au ministre de la justice Tayeb Louh que la programmation du procès vient en réponse aux appels des militants, réaffirmant sa conviction que le journaliste Adlène Mellah a été condamné injustement.

« Peut-être que la programmation et les échos conviendraient également à sa libération et à son retour auprès de sa famille, ainsi que pour son travail et ses droits fondamentaux après avoir été emprisonné sans preuves. », avait exprimé dans sa lettre.

Ajoutant « Nous remercions les autorités et le ministère de la Justice sous la direction du ministre Tayeb Louh d’avoir programmé la date du procès, et nous les exhortons à œuvrer pour la protection des droits du peuple algérien en général et des journalistes, ainsi que de leur liberté d’accès à l’information ».

« Ce qui est arrivé au journaliste Adelan Mallah est une honte et une grande blessure, en particulier après son entrée en grève et les souffrances qu’il a endurées. Nous espérons donc qu’au prochain procès qu’il rejoindra sa famille et ceux qui étaient solidaires avec lui », a-t-il déclaré en ajoutant « Nous avons confiance en chaque personne libre pour soutenir Adlène de manière à faire face à l’injustice et pour que les eaux reprennent leur cours »

Texte complet du message:
La libération du journaliste Adnan Mallah condamné injustement est pour bientôt, si Dieu le veut !
En réponse aux appels des militants, la cour de justice de la wilaya d’Alger a fixé la date du procès du journaliste adlène Mellah, qui a été condamné injustement, le 23 janvier, peut-être que la programmation et les échos conviendraient également à sa libération et à son retour auprès de sa famille, ainsi que pour son travail et ses droits fondamentaux après avoir été emprisonné sans preuves.
Nous remercions les autorités et le ministère de la Justice sous la direction du ministre Tayeb Louh d’avoir programmé la date du procès, et nous les exhortons à œuvrer pour la protection des droits du peuple algérien en général et des journalistes, ainsi que de leur liberté d’accès à l’information.
Ce qui est arrivé au journaliste Adelan Mallah est une honte et une grande blessure, en particulier après son entrée en grève et les souffrances qu’il a endurées. Nous espérons donc qu’au prochain procès qu’il rejoindra sa famille et ceux qui étaient solidaires avec lui », a-t-il déclaré en ajoutant « Nous avons confiance en chaque personne libre pour soutenir Adlène de manière à faire face à l’injustice et pour que les eaux reprennent leur cours.
Le député Hassan Aribi – Alger 12 janvier 2019

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close