Vidéo: Les journalistes en une seule voix: « Laissez nous travailler…respectez la liberté d’expression »

Soutien aux journalistes incarcérés

Des centaines de journalistes, et militants des droits de l’homme en Algérie ainsi qu’à l’étranger dont Amnesty International, se sont mobilisés en cette matinée de jeudi, devant le siège du palais de la justice de Bir Mourad Rais, en soutien aux journalistes détenus à l’exemple de Adlène mellah, Said Chitour, ainsi que Abdou Semmar et Marouan Boudiab, qui devront comparaître aujourd’hui devant les instances judiciaires en raison de leurs publications.

Plusieurs médias connus étaient sur place dont plusieurs appartenant à des journaux électroniques dont Maghreb Émergeant, en plus de chaînes locales et arabes dont Chourouk News, El Hayet, Numédia News, El Arabia et El Horra,  qui ont non seulement couvert l’événement mais se sont ajoutés au lot de ceux qui soutiennent leurs confrères.

Les participants ont levé des banderoles sur lesquelles étaient mentionnés le slogan « Le journalisme n’est pas un crime ».

Cette initiative a été prise après l’information qui véhicule sur la dégradation de l’Etat de santé du propriétaire de Dzair Press, Adlène Mellah, atteint de troubles cardiaques  au sein de l’établissement carcéral d’El Harrach où il s’y trouve depuis le 22 octobre dernier coincidant avec la « Journée National de La Presse »,  et celle de Said Chitour qui a été transféré d’urgence à l’hôpital pour une intervention chirurgicale.

En une seule voix, les journalistes ont scandé tous ensemble: « Laissez nous travailler … respectez la liberté d’expression » .

L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes debout et plein air

Tags
Montre plus

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close