Vidéo: Moataz Matar foudroie Tahar Hadjar

Prix Nobel

Le journaliste égyptien Mouatez Matar, vient de réagir à la dernière déclaration du ministre algérien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Tahar Hadjar qui, lors d’une conférence qu’il a donnée,  mardi, à l’occasion de la présentation des chiffres sur les inscriptions universitaires pour la rentrée 2018-2019, enchaîné les déclarations choquantes.

Lors de la même conférence de presse, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a montré au monde qu’il ignore la signification et l’utilité d’un prix Nobel ainsi que sa répercussion sur le prestige, l’économie et l’industrie d’un pays et de ses universités.

« En quoi ça m’avance moi, si on a un prix Nobel issu de l’Université d’Alger ? Quelle serait sa répercussion sur l’enseignement ? », a déclaré le ministre, sans sourciller !

M. Hadjar a fait comprendre à l’assistance qu’il ne voyait pas de différence entre les bacheliers « surdoués » et les autres. Pour lui, « le surdoué l’est, peu importe où il est », insinuant que les bacheliers ayant obtenu leur bac avec mention excellent n’ont besoin d’aucun traitement particulier.

Dans une intervention foudroyant, Mouatez Matar n’a pas mâché ses propos.

« Que viendra faire un Nobel dans un pays perdu et dans un système d’enseignement défaillant », se révolte l’Égyptien.

« Dans le cas où vous êtes convaincu par vos propos alors expliquez au monde pourquoi vous avez reculé ? » l’a t-il interrogé.

Tags
Montre plus

Related Articles

6 thoughts on “Vidéo: Moataz Matar foudroie Tahar Hadjar”

    1. ça m étonnerai fort il ne mesure pas ce qu est l intelligence face à la bêtise. avoir une moyenne de 19 au bac et un petit 10 pour lui c est kif kif. peut on l appeler mr le ministre ou ouvrier ?

  1. Ce sois-disant Ministre est l’un des gardes les plus volontaire de la prison dans laquelle est emprisonné l’intelligence des Algériens,et il n’est pas le seul de cette famille sortis on ne sait d’ou..il y a aussi son voyou de frere,désigné Ambassadeur de la Republique en Tunisie….des partisans très actifs de l’abrutissement du peuple Algérien…plus de 50 ans d’arabetisation a permis a ces abrutis de diriger son système éducatif,et sa politique de désertification culturelle..hélas..a quant la vrai et veritable independance de ce peuple!?

  2. Cette déclaration est un vrai stimulant pour le suicide.
    Un prix Nobel ne sert pas a grand chose ,il faut vraiment un hadjar pour le penser ,je me souviens qu’il a fait une autre connerie du genre a oued souf sur une découverte médicale algérienne .
    Que
    Qu’attendent les psychiatres pour l’interner.

  3. Pour ceux qui on encore un doute de l incompétence du gouvernement. Moi je decernerais a ce Mr le prix Nobel de l ânerie. Pauvre Algérie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close