commerce

  • « Amila », le jus toxique est toujours disponible sur le marché

    Un reportage réalisé par la chaîne de télévision privée El Chourouk, montre que le jus en poudre « Amila » qui a été interdit dans les écoles et dont l’usine a été fermé selon la déclaration du ministre du commerce, est toujours disponible en vente et n’a pas été retiré du marché. Les résultats d’analyse ont démontrés que ce produit contient des…

    Lire la suite »
  • L’Algérie doit relever le défi de la logistique

    Plus de 70 entreprises exposeront à Libreville, du 27 novembre au 02 décembre, sur un espace de 1500m². Cette démarche s’inscrit dans une tendance qui semble se pérenniser en Algérie, qui est la participation aux manifestations économiques à l’étranger, afin de faire connaître le produit algérien et, surtout, de l’exporter. Et pour que cette dynamique de promotion se transforme en…

    Lire la suite »
  • L’Algérie face à un déficit commercial flagrant

    Le déficit commercial de l’Algérie s’est chiffré à 4,11 milliards de dollars durant les dix premiers mois de 2018, contre un déficit de 9,95 milliards de dollars durant la même période de 2017, soit un diminution de 58,65%. Entre janvier et fin octobre 2018, les exportations ont grimpé à 34,126 milliards de dollars contre 28,424 mds usd sur la même…

    Lire la suite »
  • La liste des produits autorisés à l’importation connue !

    La liste des fruits et légumes importés soumis au droit additionnel provisoire de sauvegarde circule déjà chez certains opérateurs économiques œuvrant dans le secteur de l’import-export. Il a été décidé de ré-autoriser l’importation de la plupart des produits (notamment alimentaire). Toutefois, il est a signaler que le régime de restriction à l’importation a été maintenu. Notamment pour ce qui concerne,…

    Lire la suite »
  • Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Turquie vont bon train

    La chute de la livre turque ne devrait avoir aucun impact sur les échanges avec l’Algérie. Selon l’avis de certains économistes, la monnaie turque, qui avait déjà un peu fléchie au début de 2018 a connu un autre sacré coup après que Washington eut imposé, début août, des sanctions inédites contre deux ministres turcs avant d’augmenter fortement les taxes à l’importation…

    Lire la suite »
  • 20 millions d’amende pour les commerçants qui ferment durant l’aid

    Le ministère du commerce a pris des mesures radicales contre les commerçants qui ferment durant la journée de l’aid, causant un malaise aux citoyens qui entament des recherches sans fin afin de trouver les produits élémentaires et même les médicaments. Le quotidien El Chourouk informe que le ministère de tutelle a ordonné aux directions de commerce au niveau des 48…

    Lire la suite »
  • 51% des entreprises algériennes sont dirigées par des firmes étrangères

    Il existe 13 407 commerçants étrangers en Algérie qui exercent de façon légale et qui détiennent un registre de commerce depuis fin 2017. Soit un total de 10 983 entreprises et 2424 personnes travaillent de façon individuelle. Les nationalités des dirigeants qui dominent les marchés sont respectivement : français avec 19.22%, Syrienne avec 11.27%, Turque avec 9.54% et Chinoise avec…

    Lire la suite »
  • Les français dirigent 20% des entreprises algériennes

    Le centre national des registres de commerce informe qu’une majeure partie de la main-d’oeuvre en Algérie est étrangère, principalement Française, Syrienne, Égyptienne et chinoise. Il existe 13 407 commerçants étrangers en Algérie qui exercent de façon légale et qui détiennent un registre de commerce en fin 2017. 10 983 entreprises et 2424 personnes qui travaillent de façon individuelle. Les nationalités…

    Lire la suite »
  • Journal « El Watan » : « Le fils de Hamel est un dealer de drogue » !

    Le journal El Watan vient de publier une enquête titrée « la république des fils …. » où le journaliste a évoqué les différentes activités commerciales des hauts cadres de l’Etat. Dans un paragraphe, El Watan écrit que le fils du général major Abdelghani Hamel, « est propriétaire d’un port-sec destiné au stockage de la cocaïne pure ». Une information qui a déjà fait le…

    Lire la suite »
  • Le ministère du commerce invite les représentants des filières à des rencontres

    L’entrée en application du droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS), institué par la loi de finances complémentaire 2018, à partir du mois de septembre prochain, fait bougée le département du commerce. Des rencontres sont programmées avec les représentants de différentes filières pour s’enquérir de leurs propositions et attentes. Après la rencontres des représentants des filières agroalimentaire, plastique, céramique et aluminium,…

    Lire la suite »
Close