fis

  • Abassi Madani rentre en Algérie corps sans âme après 15 ans d’exil

    L’ancien chef et co-fondateur du Front islamique du Salut (FIS) dissout, Abassi madani, décédé aujourd’hui au Qatar, sera de retour en Algérie corps sans âme, après 15 ans d’exil volontaire. Selon des sources médiatiques, les proches de Abassi Madani ont eu l’accord des autorités algériennes de récupérer le corps du défunt pour l’inhumer en Algérie. En outre, les funérailles se…

    Lire la suite »
  • Décès de l’ex-patron du FIS « Abassi Madani »

    L’ancien dirigeant du parti front islamique du Salut (FIS) dissout, Abassi Madani, est décédé ce mercredi au Qatar à l’âge de 88 ans. La tête de file des islamistes algériens a quitté le pays depuis 2003, quelques jours après sa libération par Abdelaziz Bouteflika. Depuis, il a vécu en Arabie Saoudite, en Malaisie puis au Qatar. Originaire de Sidi Okba,…

    Lire la suite »
  • L’opposition se réunit pour la troisième fois et en présence des anciens du FIS

    Les partis de l’opposition se sont réunis, aujourd’hui, pour la sixième fois, au siège du Parti de la Justice et du Développement, à Baba Hassen dans la wilaya d’Alger. La réunion a été présidée par le secrétaire général du PJD, Abdallah Djaballah, et a vu la présence d’Ali Benflis, de nombreux syndicalistes, et d’autres personnalité politiques. La réunion de l’opposition…

    Lire la suite »
  • Le FIS de retour sur la scène politique algérienne !

    Des anciens membres du Front Islamique du Salut dissous, voudraient faire leur entrée sur la scène politique algérienne, en voulant surfer sur la vague du mouvements de protestations populaires réclamant le départ du pouvoir en place, qui, ce dernier, a interdit aux membres du FIS toute activité politique. Les dirigeants du FIS dissous doublent leur efforts en participant à des…

    Lire la suite »
  • Octobre 1988, entre révolte citoyenne et récupération islamiste

    Des leaders du parti politique islamiste dissout « FIS » accusent ouvertement Ali Belhadj, deuxième à la tête du parti islamiste, d’être à l’origine du carnage du 10 octobre 1988 qui avait laissé plus de 40 morts… Le documentaire diffusé par EChourouk Tv accuse directement Ali Belhadj d’avoir été à l’origine des événements du 10 octobre 1988 et d’avoir conduit à la…

    Lire la suite »
  • Graves révélations : le FIS « poussé prématurément à l’affrontement »

    Les publications du politicien appartenant à la mouvance islamiste, Abdallah Djaballah, provoquent une grande polémique au sujet du « FIS », Front Islamiste du Salut, et sur ceux qui auraient poussé l’Algérie « prématurément » dans le gouffre de la violence et de la mort…  La série d’articles, analyses et révélations en sont à son 72ème épisode, qui traite « l’activité politique et la mouvance…

    Lire la suite »
Close