lois du commerce algérie

  • Un Aid sans transports et sans commerce

    Le premier jour de l’aid a enregistré un manque flagrant dans les transports, ou les conducteurs ont choisit de ne pas répondre à l’exigence du ministère d’assurer la permanence. En effet, ils ont préféré simplement passe la fête en famille en laissant les stations de bus et les rues désertes. Les produits alimentaires aussi ont manqué cruellement, vu que la…

    Lire la suite »
Close