Yennayer

  • Yennayer : Trois générations de musique kabyle à Paris

    Le concert qui a réuni trois générations de chanteurs kabyles, Lounis Aït Menguellet, Idir et Allaoua était une très grande réussite, selon médias algériens et étrangers, mais surtout, selon les internautes qui ont exprimé beaucoup de joie face à cette initiative. Les chanteurs ont fait vibrer AccorHotel Arena, selon les sources qui parlent d’un public exceptionnel et d’une réussite historique de…

    Lire la suite »
  • Une conférence sur les mouvements amazighs en Afrique du Nord interdite à l’université de Batna

    La conférence d’un sociologue est chercheuse au CREAD, Nacer Djabi, programmée dans l’université de Batna pour présenter et parler de son ouvrage « Les mouvements amazighs en Afrique du Nord » ont été interdite à la dernière minute, selon des sources médiatiques. « J’ai été invité par une association culturelle, ACTAF, qui organisait certaines activités dont des conférences sous le…

    Lire la suite »
  • L’ambassade des pays bas fête Yennayer

    L’ambassadeur van Embden, des pays bas en Algérie et son épouse ont posté une photo de l’intérieur de l’établissement en habits traditionnels, souhaitant un joyeux yennayer à tous les algériens. Les ambassades occidentaux en Algérie ont pour la majorité célébré cette fête devenue officielle depuis un an seulement. L’ambassadeur a présenté ses vœux à l’ensemble des algériens à l’occasion de…

    Lire la suite »
  • Vidéo : Une parade qui raconte l’histoire des bérbères dans les rues d’Alger-Centre

    Alger célèbre pour la première fois le nouvel an berbère, avec une énorme parade qui raconte l’histoire millénaire du peuple autochtone, des Touareg eux montagnes du Djurdjura, ce travail artistique redonne vie aux rues d’Alger et relance un nouveau souffle culturel dans la capitale. #Yennayer en ce moment à Alger-centre❣🇩🇿😍 Gepostet von Derrière Chaque am Samstag, 12. Januar 2019

    Lire la suite »
  • L’association des Oulémas se lave les mains de la fatwa interdisant la célébration de Yennayer

    La fête de « Yennayer », célébration du nouvel an berbère a fait l’objet d’une « interdiction » religieuse, par les salafistes mais aussi par l’association des oulémas musulmans qui l’avaient qualifié de fête païenne.L’imam Ben Henifa, membre de l’association des oulémas avait décrété cette fête « haram », en affirmant qu’elle nuit aux fêtes religieuses islamiques. Le président de l’association des oulémas musulmans, Abderrezak Kessoum…

    Lire la suite »
  • L’ambassade des USA en Algérie célèbre Yennayer

    L’épouse de l’ambassadeur des USA en Algérie John Desrocher a publié des photos sur les réseaux sociaux, la montrant en robe kabyle et en tenue traditionnelle chaoui, souhaitant aux berbère un joyeux nouvel an « Yennayer ».

    Lire la suite »
  • Célébration de Yennayer à Ain Beîda

    La commune de Ain Beîda dans la wilaya d’Oum El Bouaghi à l’est de l’Algérie célèbre le nouvel an Amazigh en exposant au publique des pièces folkloriques. Ain Beîda exprime son attachement à la culture Amazigh en offrant aux citoyen de la commune un divertissement d danses folklorique Amazigh. Pour rappel, les algériens et les nord-africains célèbrent cette semaine le…

    Lire la suite »
  • Tlemcen célèbre Yennayer

    Il a été souligné lors d’une rencontre organisée par la chaine Radio Culture au palais de la culture Abdelkrim Dali de la wilaya de Tlemcen, l’importance de célébrer le nouvel an Amazigh Yennayer et faire découvrir la culture amazigh. « l’institutionnalisation de Yennayer comme fête nationale est une décision importante pour le renforcement de l’unité nationale. Ses retombées sur les plans politique,…

    Lire la suite »
  • Yennayer est haram selon cheikh Hanfia

    Le président du comité des fatwas de l’association des Oulémas musulmans algériens Cheikh Zine El Abidine Hanfia a déclaré que la fête du nouvel an Amazigh Yennayer est une coutume du djahilya (période préislamique) et il est déconseillé de la fêter. « La célébration du nouvel an Amazigh, appelée Yennayer qui coïncide avec le 12 janvier et médiatisée, n’est pas autorisée…

    Lire la suite »
  • Selon les wahabistes, Yennayer est aussi « Haram »

    Les polémiques autour des fêtes et des nouvel ans ne cessent d’alimenter la polémique en Algérie, en effet, quelques jours après la question « fêter ou ne as fêter le réveillon 2019 », c’est au tour du nouvel an berbère, Yennayer, d’être au centre d’une polémique. Pour rappel le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aissa avait demandé aux imams de consacrer la…

    Lire la suite »
Close